Le boycottage de Nestlé


Le document pubilé par le ministère de la Santé des Philippines intitulé "Infractions au Code du lait par les sociétés" place Nestlé en tête de liste, suivie de Wyeth Sucaco, Abbott et Mead Johnson. Selon une enquête menée de 1989 à 1991 et concernant les infractions au Code, Nestlé a effectué au moins 35 dons d'équipement hospitalier et autres articles à des hôpitaux, cliniques et médecins du grand Manille sans avoir obtenu la permission du ministère de la Santé, tel que stipulé dans le Code.

Revue BUNSO Codewatch, Décembre 1993

 


Dans le Nord de l'Inde, une sage-femme au service de Action Health 2 000 a porté plainte au sujet des boïtes de conserve de préparations lactées Nestlé qui ont des étiquettes en anglais seulement. Or, les habitants de l'endroit parlent hindi et un autre dialecte, le kumaoni. Elle dit avoir vu un enfant de 10 mois qui ne sesait que 6 kg parce qu'il n'avait recu qu'une cuillerée de lait artificiel dilué dans 240 ml d'eau par jour.

BMA Update, Octobre 1993

 


Malgré la promesse des compagnies de mettre fin au plus tard en juin 1993 à la distribution d'échantillons gratuits et à la vente de produits à des prix dérisoires aux pays en voie de développement, cette pratique se poursuit encore dans les pays suivants: chine, Indonésie, Thaïlande, Maroc, Inde, Bangladesh, Bolivie, Équateur, Pérou, Honduras, Nicarague, El Salvador, Brésil et Chile. nestlé et Wyeth sont les pires contrevenants. Au Nicarague, les représentants de la société Wyeth apprennent, à l'aide d'un vidéo, comment réagir à l'Initiative pour des hôpitaux amis des bébés de l'UNICEF et au retrait des produits dans les hôpitaux.

Des étudiants de Sheffield, en Angleterre, ont tenu une journée Boycottage de Nestlé en novembre dernier. Les participants qui s'étaient déguisés en produits Nestlé (Smarties, Kit Kat et Nescafé) ont distribué une liste de produits et ont fait des pressions pour le retrait de ces produits dans le magasin des étudiants.

BMA Update, à venir

 


Table des matières